Aujourd’hui c’est jour de match, Aukey contre Xiaomi, sur le terrain des casques sportifs Bluetooth, au passage on va comparer les casques intra-auriculaire et ceux avec support au tour de l’oreille.

L’une de mes bonnes résolutions 2018, m’entraîner pour faire un trail de 18km en 2019, sans être le dernier.

Alors, J’ai donc commencé un entraînement inclus dans ma montre Amazfit Pacé. C’est elle qui va aussi faire office de Jukebox et les casques se connectent dessus.

Plus qu’une qualité d’écoute qui est trop subjective et difficile à décrire, c’est surtout un rapport confort, tenu, oublie qu’il est en place, qui  va compter pour moi.

 

A gauche le Xiaomi à droite le Aukey

 

 

 

Specs

On commence par les caractéristiques techniques

AUKEY Marque XIAOMI
EP-B40 Modèle Mi Bluetooth Sports headset Mini
Photo
BT 4.1, A2DP, AVRCP, HSP, HFP, aptX Technologie BT 4.1, A2DP, AVRCP, HSP, HFP
20Hz-20KHz Fréquence de restitution 10Hz-20KHz
Non Réduction de bruit a l’écoute Non
-42dB ±3dB Sensibilité du micro -102dB ±3dB
NC Impédance 32 Ohm
2 x 60mAh Capacité batterie 80 mAh
90 Minutes Temps de Charge 120 Minutes
240 h Autonomie en veille 200 Heures
8 heures Autonomie en fonctionnement 5 Heures
2 Nombre d’appareil connéctable 2
IPX4 Etanchéité IPX4
3 (Basse / Aiguë / Voix) Pré-réglage equaliser 0
10 m Porté en réception 10m
13 g Poids 14,5g
Câble de charge USB – Micro Usb / 6 embouts interne / adaptateur d’oreille / Housse de rangement en tissu Accessoires Câble de charge USB – Micro Usb / 10 embouts interne / Housse de rangement rigide

Ici vous en tirez vos conclusions en fonction de ce que vous recherchez. Bien-sur, les deux font kit main libre, permettent de monter ou baisser le son, de mettre en pause ou lecture, et de changer de pistes.

 

6 Km avec le Aukey : pour les gazelles ?

 

La tète bien droite, toujours a l’affût

J’ai commencé les deux premières séances de 3km avec le Aukey, son système intra-auriculaire semble super sur le papier, en réalité il m’aura fallu une demi heure pour trouver les bons réglages, la bonne position, les bons embouts, afin d’avoir le conduit bien installé dans l’oreille.

 

Connexion a la montre : Ok !

Une fois en place c’est parti, 300 mètres l’oreille gauche tombe, je la remet, 500m c’est la droite, je la remet, 800m rebelote la gauche, j’ai passé mon temps à remettre le casque en place…et cela 2 jours d’affilé (je voulais  être sûr que cela ne venait pas d’un réglage).

Peut être que j’ai le pas trop lourd, des oreilles peu banale pour ce type de casque, où est ce la télécommande qui avec le mouvement tire sur les écouteurs ?

Il fonctionne sûrement très bien pour les runners au pas léger, amortissant chaque réception, mais dans mon cas c’est le fail.

Pour d’autre ce principe de fixation est parfait : http://domo-attitude.fr/aukey-ep-b4-a-17-balles-ca-arrache/

 

8 Km avec le Xiaomi : Le tout terrain

 

ça secoue mais ça passe

 

On continu l’entraînement ? Allez let’s go !

Le nom du casque est en Chinois

Deux sessions de 4km place au Xiaomi, une fois le bon embout trouver pour chaque oreille, on accroche le support a son oreille, la télécommande à son tee-shirt, oui il y a une petite agrafe derrière la télécommande afin de la fixée, ainsi elle ne se balade pas et ne tire pas sur le fils des écouteurs avec le risque de les faire tomber, abavala !

Connexion à la montre, une petite voix en chinois nous indique que c’est fait et en route, il tient bien, du coup le son n’en est que meilleur, je peux même baisser le son qui était resté au max avec le Aukey qui tenait par miracle.

4 km parcourus en 40 minutes,  parfait point de vue musique, j’ai enfin pu me concentrer sur autre chose, je tiens notre gagnant ?

La deuxième session de 4 km se passe comme la première, gestion du rythme, de la foulée, du souffle, du parcours, des flaques d’eau, du point de côté, mais pas du casque.

Le dernier kilomètre sous une pluie battante, aucune inquiétude pour mon casque et sa protection IPx4, sweat proof machin chose IPX4, mon équipement lui n’est pas adapté, j’ai pris 4 kilos de pénalité en une averse.

Pour le trail j’ai fui le bitume et j’ai pratiqué ma course en forêt dans de petits chemins, ceux ou il faut baisser la tête pour éviter les ronces, ceux qui sentent le champignon et la pourriture noble, et toujours aucuns soucis il tient fort, un son toujours aussi bon. Il est juste un peu plus sensible à la réception bluetooth, il faut placer la télécommande du coté où l’on porte la montre.

 

Match Aukey vs Xiaomi : Casque Bluetooth Sportif.

Match Aukey vs Xiaomi : Casque Bluetooth Sportif.

Vainqueur Xiaomi !

Je paye de ma personne pour vous faire des tests de qualité, et ici j'ai trouver un super compagnon de remise en forme, le casque Xiaomi est pour moi le grand vainqueur de ce match, plus adapter à mon oreille, il gagne le match du confort/oublie,

Cerise sur le gâteau, il est livré dans une petite boîte à fermeture éclaire pour le ranger une fois votre effort terminé.

Je ne dirais pas que le Aukey est mauvais, il n'est pas adapté a mon oreille.

Laisser un commentaire