Dans la série : J’ai testé/fait volé/cassé pour vous, aujourd’hui on va jouer avec un micro Drone au look de Parrot Bebop, le JXD512W.

Dans la boite

Qu’est ce qu’on s’en fiche d’un déballage dans les règles, le plus important c’est ce qu’il y à dedans !

On y retrouve :

  • Le micro Drone
  • Sa télécommande
  • Un câble de recharge USB
  • Un jeu d’hélice de rechange

Le drone :

  • 87,1mm x 89,5mm x 31.1mm pour un poids de 22 grammes tout pleins fait
  • Une batterie (non interchangeable) de 3.7v pour 170mA
  • Une camera a focal fixe de 0,3 MP, qui permet de prendre des photos et des vidéos.
  • Deux leds a l’arrière qui donne l’etat du drone et de sa connexion
  • Connexion en 2,4ghz a sa télécommande
  • Connexion Wifi pour le FPV
  • Un jeu de carène de protection des hélices fixe et inamovible

Le look est sympa, un mini hotroad volant, renforcer par la livré jaune et noir du modèle que j’ai reçu en test de Gearbest. La ressemblance avec le Bebop de Parrot est flagrante, les carènes bi-color y sont pour beaucoup.

Sur le ventre du drone vous retrouvez l’antenne 2,4 Ghz pour la transmission du flux vidéo par sa connexion Wifi.

il y manque un bout de fils qui dépassait, mon fils a cru que c’était un flambi

A l’arrière : la connexion pour recharger la batterie qui dans un format courant et qui parait solide, l’interrupteur pour allumé/éteindre le drone, c’est aussi par l’arrière que l’on voit les leds rouge et bleu indiquant l’état du drone.

La télécommande :

Bleu Marine et Jaune, la finition est bonne, elle ne craque pas sous la main, et pourtant elle sonne creux.

Alimenté par 4 piles AAA de 1.5v elle permet de commander le drone en Mode 2, et amène un support pour votre Smartphone.

Le mode 2 c’est quoi ?

Joystick de gauche :

  • Haut bas pour les gaz (monté descendre)
  • Droite / Gauche pour la rotation en sens horaire et anti-horaire.

Joystick de Droite :

  • Haut bas pour avancer/reculer
  • Droite / Gauche pour glisser a droite ou a gauche

En plus des habituels trim, la télécommande dispose de fonction supplémentaires, deux pour les prises de vues qui ne fonctionne pas car adapter a la version du drone acceptant une carte microSD, et deux pour le mode Headless.

Mode headless : cela consiste a inverser les commandes de direction, tant que le drone regarde dans le même sens que nous, pas de soucis glisser a droite fait glisser a droite, mais si il nous regarde ? glisser a droite pour lui correspond a la gauche pour nous, le mode headless permet de corriger cela efficacement.

Gachette de gauche pour passer du mode débutant au mode expert, en mode expert le micro drone est beaucoup plus vif, plus rapide

Une fois en mode expert, une pression sur la gâchette de droite, plusieurs bip ce font entendre, c’est le mode acrobatie, un coup de joystick droit vers le haut, le drone grimpe et effectue un salto avant, gâchette joystick droit vers la gauche c’est le tonneau, tout cela en automatique !

Ce Micro drone permet aussi d’être piloté par un smartphone via son application

Le support téléphone…pour la largeur d’un Iphone 4S maxi, la pince sur ressort ne s’ouvre pas assez pour y mettre un smartphone moderne de 5″, par contre il est très utile pour ranger le drone sur la télécommande.

L’application

Pour profiter de la camera, il vous faut l’application :

Lorsque vous allumez ce Micro drone il crée un point d’accès Wifi, il suffit de vous y connecter sans aucun mot de passe puis de lancer l’application et c’est direct ! Vous avez le retour Vidéo.

Si vous avez allumé la télécommande, un coup de gaz et c’est parti pour 4 minutes de folies, soyez modéré dans vos débuts, essayez vous a ne piloter que drone en vu FPV cela va vous calmer, ou vous mettre des hauts le coeur au choix

Depuis l’application vous pouvez :

  • Prendre des photos
  • Prendre des vidéos
  • Lire vos photos et vidéos
  • Retourner le flux vidéo sur le plan horizontal
  • Activer la commande depuis le SmartPhone
  • Activer la commande du drone via le gyroscope du SmartPhone
  • Enfin en bas a droite une indication de framerate
  • Définir le mode gauché
  • Remettre a Zéro tout les réglages.

On regrettera qu’elle ne permettent pas le partage des prises de vu, ce sera a vous de les trouver, chez moi elles ce trouvent dans le repertoire DCIM de mon SmartPhone Android.

Concernant le contrôle du drone via votre téléphone : c’est le plus sur moyen de le crasher/perdre/abîmer/blesser quelqu’un, il y a un temps de latence si grand que c’est inexploitable.

Voici une vidéo de présentation de l’application :

 

Et Voici ce que vous pouvez voir depuis l’application une fois connecté au drone :

 

En vol

Si d’un point de vue esthétique il lui ressemble, en vole : on est très loin du Bebop !

On allume le drone, puis la télécommande, un coup de gaz en buté vers le haut puis vers le bas, bipbip, le drone est prêt au décollage, a vous de jouer avec le joystick de gauche pour le faire décoller.

Mon conseil : surtout ne pas donner de grand coup de gaz, jouer progressivement avec afin de garder le contrôle de l’engin et surtout d’économiser la batterie : 4 minutes c’est court, il ce recharge en 30 minutes sur une prise USB 1A.

Aucune aide au maintient de position, un courant d’air et hop le mini bebop s’envole au loin ! Mais justement c’est cela qui est bien ! Nickel pour apprendre a gérer les gaz, les virages, rotations, commandes inversées.

Sa petite taille et son poids en font un super appareil d’intérieur, le comportement est sain, pas de surprise, étant équipe d’un gyroscope intégré, il est important de le faire décoller sur une surface plane afin de s’assuré un comportement normal.

Je ne ferais pas de section sur la qualité de la vidéo, le piqué des couleurs, la luminosité, pour moi la qualité est suffisante pour un jouet, largement insuffisante pour en faire un outil de prise de vue ou de souvenir.

Vidéo : Préparez les sacs !

Voici une vidéo en intérieur qui vous fait visiter mon salon : (gné ? il n’a pas de micro…)

Une autre en extérieur qui présente ma façade (et accessoirement ma famille que j’aime):

Je vous avais prévenu : c’est pas joli joli…les coupures sont du a la perte de connexion wifi entre le téléphone et le drone (qui n’est jamais parti tres loin…). couleurs fades, mouvement trop rapide, effet jello, tout y est !

et encore vous n’avez pas vu la qualitée du selfie drone jjrc

 

Conclusion

Ici je ne mettrai pas de note, c’est un jouet extra avec sa télécommande, les protections inamovibles font leurs boulot et ne casse pas de peur a la première chute. l’autonomie de 4 minutes est largement suffisante, pour enchaîner acrobatie et petite balade, le mode turbo change vraiment le comportement et permet au pilote plus aguerri de monter en compétence. De mon coté je l’ai donné a mon fils de 3 Ans qui joue avec sans la télécommande et qui de temps en temps me demande de faire voler son « petit copter abeille » autour de ses jouets pour ses jeux avec les paw patrols.

 

 

 

 

Laisser un commentaire